Coronavirus : votre jardinerie préférée est-elle ouverte ?

coronavirus ouverture jardinerie

En cette période de confinement imposée du fait de la gravité de l’épidémie de coronavirus, vous êtes nombreux à chercher de quoi vous occuper. Si vous avez la chance d’avoir des espaces extérieurs, du petit balcon au grand jardin, et que vous avez la main verte, la tentation du jardinage est assurément présente, d’autant plus le retour du soleil printanier nous invite instamment à une telle activité, à condition bien entendu de rester chez soi. Mais voilà, peut-être n’avez-vous pas en stock tout le nécessaire pour jardiner : terreau, plants, outils… Ainsi, vous vous demandez probablement si vous jardinerie préférée sont ouverte actuellement ? Gamm Vert, Jardiland, Truffaut ou Delbart : quel est le positionnement de chacun ?

Mise à jour du dimanche 5 avril 2020 :

Passionnés de jardins, jardinier amateurs ou amoureux du potager, vous avez certainement suivi avec la plus grande attention l’actualité relative au coronavirus et à la vente de graines et de plantes ces derniers jours. En effet, jusqu’à présent, cette activité n’était pas considérée comme étant de première nécessité, et de ce fait, de nombreux professionnels, pépiniéristes et horticulteurs voyaient toute leur activité de vente stoppée. De même, celles et ceux dont l’alimentation dépend, une partie de l’année tout au moins, des récoltes du potagers pouvaient jusqu’à présent être inquiets.

Fort heureusement, les choses ont changé au cours des derniers jours. Ainsi, le mercredi 1er avril, le gouvernement a annoncé que les plants et semences pour le potager sont désormais considérées comme de première nécessité. Conséquence immédiate, les jardineries, les pépinières et les domaines horticoles peuvent désormais ouvrir leur porte pour la vente de ce type de produit, ce qui exclus les plantes d’ornements pour lesquelles la notion de première nécessité sera bien-sûr plus compliqué à avancer.

Cette mise à jour de notre article implique donc des mises à jour au niveau des jardineries elles-mêmes, les informations d’ouverture pouvant être sujettes à évolution.

Première nécessité et jardinage ?

Il convient tout d’abord de s’interroger sur la réelle nécessité de l’ouverture des jardineries en cette période. Et de fait, les règles actuelles en matière de confinement sont strictes, seuls peuvent rester ouverts les commerces de première nécessité, notamment les commerces alimentaires.

Pour les jardineries, dont la majorité est équipée de rayons animaleries, il serait donc logique d’ouvrir tout ou partie de ces espaces. Par ailleurs, de plus en plus de jardineries proposent aujourd’hui un rayon épiceries, fruits et légumes.

Ainsi, et au-delà de vos seuls besoins en équipement de jardinage, il est légitime de s’interroger sur l’ouverture des jardineries. Mais nous verrons qu’en cette période de confinement coronavirus, la ligne des jardineries n’est pas si claire et il peut être difficile de s’y retrouver.

Gamm Vert

Chez Gamm Vert, les choses sont un peu floues. Le compte Facebook de la chaîne de jardinerie. Un post du 15 mars indique que, conformément aux directives gouvernementales, les jardineries Gamm Vert pourraient ouvrir leurs portes pour permettre aux propriétaires d’animaux de faire leur achat en nourriture. Néanmoins l’enseigne recommande à ses clients d’appeler de se renseigner auprès de chaque établissement afin de connaître les dispositions particulières et notamment d’éventuelles adaptations des horaires. Il n’est en revanche nullement mention d’un quelconque cloisonnement des magasins et d’une possible restriction des accès aux rayons jardinages.

Notre conseil : appelez votre magasin Gamm Vert pour en savoir plus.

Jardiland

Là encore, les réseaux sociaux constituent un excellent moyen de s’informer. Ainsi, sur Facebook et en date du 17 mars, la chaîne de jardinerie indique respecter avec rigueur les consignes gouvernementales. Elles utilisent ainsi leur droit d’ouverture, mais se concentrent uniquement sur leur mission de première nécessité en restreignant l’accès aux seuls rayons d’alimentation et animalerie. Et une fois encore il est recommandé de contacter son établissement habituel afin de connaître d’éventuels aménagements horaires.

Notre conseil : ne tentez pas de vous rendre chez Jardiland pour acheter vos plantes. Attendez que la vague coronavirus soit passée pour retrouver votre établissement favori.

Truffaut

Chez Truffaut plus qu’ailleurs, l’information est très claire. La page d’accueil du site mentionne que, depuis le 16 mars, l’ensemble des jardineries Truffaut sont fermées, y compris les rayons animaleries. Seule reste accessible la vente en ligne, mais uniquement pour les produits d’alimentation et d’hygiène animales.

Notre conseil : est-il besoin de plus d’éclaircissement dans la mesure où tous les établissements Truffaut sont clos durant l’épidémie de coronavirus.

Delbard

La communication est un peu plus complexe en ce qui concerne Delbard. En effet, chaque jardinerie semble avoir son propre profil Facebook, on ne trouve donc pas ici de communication centralisée. Et après quelques recherches sur le site internet, aucune information n’a été trouvée. En creusant page par page, on constate qu’une série d’établissements est ouverte. D’autres donnent rendez-vous dès la réouverture. Certains mettent en place un système de drive pour les articles de jardinage et des restrictions sur les jours et horaires d’ouvertures, comme sur les articles accessibles.

Notre conseil : contactez votre jardinerie Delbard la plus proche ou consultez leur page Facebook pour connaître leurs propres dispositions.

Villa Verde

Un peu moins connues que leurs concurrentes, les jardineries Villaverde sont pourtant présentes en de nombreuses localités. Si l’on se fie à la seule page Facebook du groupe, il semble qu’il n’y ait pas de communication nationale et qu’il faille donc se référer à chaque jardinerie Villa Verde pour en savoir plus sur leur position respective durant le confinement coronavirus. C’est en tout le cas le conseil que l’on peut trouver sur le site de l’enseigne.

Notre conseil : suivez tout simplement celui de Villa Verde en contactant votre jardinerie pour en savoir plus.

Soyez avant tout raisonnable pour le bien et la santé de tous

Enfin, posez-vous la question : s’agit-il réellement d’une première nécessité ? Pouvez-vous vous débrouiller avec ce dont vous disposez chez vous, peut-être des restes de terreau ou de graines de l’année passée. Peut-être avez-vous déjà assez à faire avec quelques opérations de nettoyages, de désherbages et autres entretiens de votre jardin ? Enfin, pourquoi ne pas envisager, en raison du contexte actuel si particulier, de vous adresser à un horticulteur ou pépiniériste proche de chez. En effet, leur activité est particulièrement en danger en ces temps, et si vous le lui demandez, peut-être pourra-t-il exceptionnellement vous livrer les plans et graines dont vous avez besoin pour réaliser votre plantation, le tout dans le respect maximum des règles de sécurité en vigueur. Et n’oubliez pas, sauf nécessité réelle : restez chez vous !

Laisser un commentaire