Découvrir l’Anjou

Escapade en Anjou

Comme le montre les classements successifs proposés chaque année par le magasin L’Express, l’Ouest de la France s’affirme comme une région attractive du fait du confort de vie et des opportunités professionnelles qu’il offre. Et sur ces deux points, la ville d’Angers, et plus largement la région angevine ne sont pas en reste. Zoom sur l’Anjou côté tourisme pour vous donner envie de venir profiter vous aussi de la douceur angevine.

L’Anjou côté ville

La meilleure vitrine de l’Anjou est évidemment sa « capitale », Angers.

Cité historique, Angers recèle de trésors, héritages de siècles. Déjà, le nom de la ville témoigne de son héritage puisqu’il découle du peuple gaulois des Andes ou Andécaves qui résidaient en Anjou au début de notre ère. Le caractère historique d’Angers provient plus particulièrement du Moyen Âge, comme en témoigne l’imposant château du Roi René, dont la construction fut financée par le roi Saint Louis ; la cathédrale Saint Maurice, érigée à partir du XIIe siècle ; l’Hôpital Saint-Jean, témoin des Plantagenêt : ou plus largement le quartier historique de la Doute. Autant de sites à découvrir et visiter pour s’immerger dans le riche passé historique de la cité d’Angers.

Mais Angers est également connu pour sa douceur de vivre. Entre places pittoresque, espaces verts, rues commerçants, cafés, théâtre, musées… La capitale angevine gagne à être parcouru au cours d’une promenade découverte tout en douceur.

L’Anjou côté Loire

Si la Loire ne passe pas à Angers même, le plus grand fleuve de France contribue néanmoins fortement à l’identité du territoire angevin. Fleuve des rois, la Loire baigne une partie du territoire et ses affluents achève d’irriguer l’Anjou. Ce patrimoine naturel est d’ailleurs valorisé par l’inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco de plusieurs sites du département.

Pour partir à la découverte des trésors de la Loire (faune, flore, patrimoine historique…), l’un des meilleurs moyens est le vélo. En effet, à l’instar des territoires voisins, l’Anjou a aménagé de nombreuses pistes cyclables pour créer le désormais célèbre itinéraire La Loire à Vélo. Un mode de découverte à la fois doux et sportif pour découvrir l’Anjou côté Loire.

L’Anjou côté Gastronomie

Comment parler de l’Anjou et de la Loire sans évoquer les vignes et la gastronomie. Anjou Villages, Côteaux de l’Aubance, Savennières… L’Anjou recèle de terroirs et d’appellations viticoles connus partout en France et à travers le monde. Et pour en savoir plus sur cet héritage, il est possible de parcourir les vignes, de visiter des caves, et bien évidemment de découvrir et déguster les meilleurs vins de Loire et d’Anjou.

Au-delà du vin, l’Anjou est un territoire fier de ses traditions gastronomiques que chefs et restaurants angevins aiment mettre à l’honneur. Pâté aux prunes, rillauds, fouaces, crémet d’Anjou champignons cultivés en cave ou encore Cointreau ; un voyage en Anjou en peut être pensé sans prévoir quelques étapes de découverte gastronomique, que ce soit à Angers ou sur l’ensemble des territoire quadrillés d’excellents restaurants.

L’Anjou côté Végétal

Angers et sa région sont également reconnus comme un pôle horticole et végétal d’excellence. Au-delà de la tradition de la culture des fleurs notamment, l’offre économique et touristique s’est largement développée ces dernières années autour de thématique du végétal. Pour commencer, Angers est une ville verte aux nombreux parcs et jardins (le Jardin du Mail, le Jardin des Plantes, l’Arboretum…). Mais l’Anjou compte également des sites majeurs comme le Parc Oriental de Maulévrier ou, plus récent Terra Botanica, un parc à thème unique mettant à l’honneur le végétal.

Ville, nature, gastronomie, végétal… Autant de raison d’organiser une escapade en Anjou !

Laisser un commentaire