Détecteurs d’alarme : ce qu’il y a à savoir sur le sujet

détecteur d'alarme

Assurer la sécurité d’une demeure devient bien plus aisé et plus efficace avec les bons outils. Le système d’alarme représente une solution tout à fait indiquée pour la sécurité d’une maison. Les particuliers peuvent opter pour la mise en place de différents détecteurs dans diverses zones de la demeure. L’installation peut être réalisée par un spécialiste de la sécurité. Pour les particuliers qui souhaitent mettre en place un système d’alarme dans leur maison, voici ce qu’ils devraient savoir sur les divers types de détecteurs qu’ils pourront installer.

Les différents types de détecteurs selon leur fonction

Les détecteurs qui viendront constituer le système d’alarme d’une maison sont à installer selon les besoins de la demeure en matière de sécurité. Sur le marché de ce type de gadget, il en existe d’innombrables modèles qui ont chacun une fonction spécifique. On peut notamment distinguer deux catégories de détecteurs d’alarme : les détecteurs antiintrusion et les détecteurs d’incendie.  Il existe notamment un grand choix de détecteur d’alarme chez ce spécialiste.

Les détecteurs antiintrusion 

L’un  des principaux risques dans une maison en matière de sécurité est l’intrusion de personnes malintentionnées. C’est un véritable problème à laquelle il est vivement recommandé de s’intéresser. Il est à souligner que ce genre de risque est à prendre très au sérieux, car si des  malfaiteurs venaient à pénétrer dans un domicile, il serait bien plus difficile pour les locataires de rester en sécurité. Dans la catégorie des détecteurs antiintrusion, deux modèles sont fréquemment utilisés :

le détecteur de mouvement : c’est un appareil qui fait souvent usage de rayons infrarouges pour détecter la chaleur corporelle et suivre son mouvement. Parfois, il se peut également que l’hyperfréquence soit employée pour faire fonctionner ce genre de détecteur. Le détecteur de mouvement est à privilégier pour constater la présence d’individu dans une pièce ou encore dans la zone sécurisée à l’extérieur de la maison où le détecteur est installé.

Le détecteur de bris de vitre : d’une manière générale, les personnes malintentionnées ne choisissent pas la porte pour entrer par effraction dans un lieu où ils prévoient d’effectuer leur délit. Le plus souvent, ils optent pour un acte moins conventionnel comme le fait de casser le carreau d’une vitre par exemple. Il existe un détecteur pour les bris de vitre. L’appareil a pour mission de détecter les vibrations sur la vitre dans le cas où il y aurait une tentative de casser cette dernière.

Les détecteurs d’incendie

L’incendie est aussi un risque courant qui peut survenir dans une maison. Afin de prévenir les dégâts que peut faire le feu, les locataires ont la possibilité de se faire installer, des détecteurs d’incendie dans leur système d’alarme. On distingue notamment :

le détecteur de fumée : c’est un gadget qui sert, comme son nom l’indique, à déceler la fumée dans une pièce. Là où il y aura une certaine quantité de fumée, il y aura très certainement un début d’incendie. Le détecteur de fumée est à mettre en place afin de pouvoir freiner au plus tôt le développement du feu. Dès que la fumée est détectée, une sirène puissante retentira.

Le détecteur de chaleur : ce second modèle appartient également au groupe des détecteurs d’incendie. Lorsqu’un feu se déclare, il y a la fumée, il y a les flammes, mais aussi il y a la chaleur. Cette dernière ne peut être visible, mais elle peut tout à fait être détectée. C’est en fait le rôle du détecteur de chaleur. Au-delà d’une certaine température (le plus souvent  au-delà de 54°C) tout comme avec le détecteur de fumée, une sirène hurle. C’est en fait l’une des meilleures façons de capter l’attention  des occupants de la maison, mais aussi du voisinage et enfin des secours.

Laisser un commentaire