Le congé déménagement : qui est concerné ?

congés déménagement

Vous avez comme projet d’entreprendre très prochainement un déménagement. Au moment de choisir la date de votre déménagement, vous vous retrouver face à une situation délicate. Vous souhaitez éviter de déménager durant le weekend et vous souhaiteriez déménager durant la semaine ? Mais en semaine, vous travaillez… Vous avez entendu parler du congé déménagement et vous souhaiterez savoir si vous pouvez en bénéficier ? Cap sur le congé de déménagement.

Quelle est la différence entre le secteur public et privé ?

Le code de travail français ne précise pas qu’un congé pour le déménagement est accordé pour les salariés souhaitant déménager. Cela signifie qu’il serait plus simple de poser une journée de congé normal pour pouvoir déménager sereinement en semaine. Mais en faisant cela, vous n’aurez pas toutes vos vacances, à savoir les 5 semaines de congé par an. En effet, vous prendrez des jours sur ces vacances. Mais heureusement, il existe le congé de déménagement qui varie selon si vous travaillez dans le secteur public ou le secteur privé. Dans le secteur public, les fonctionnaires ont l’opportunité de bénéficier d’autorisations pour justifier leur absence dans le cadre d’un déménagement.

 Pour en savoir plus, il est fortement recommandé de se renseigner auprès des services de ressources humaines. Bien entendu, ces autorisations ne sont pas automatiquement acceptées. Il faut remplir certaines conditions, notamment prévenir bien à l’avance votre employeur et non pas à la dernière minute. Il faut éviter également que votre absence entre 1 et 3 jours ne perturbe pas le bon fonctionnement de votre service. Il faudra vous assurez qu’un collaborateur puisse vous remplacer le temps de votre congé.

Dans le secteur privé, tout dépendra de la convention collective de votre entreprise, sachant que vous pouvez éventuellement obtenir un congé de deux jours maximums. Pour avoir plus d’informations, vous pouvez vous renseigner auprès du service RH ou directement sur votre contrat. Si vous pouvez bénéficier du congé, il vous faudra présenter une lettre auprès du service Ressources Humaines de votre entreprise ainsi que certaines pièces justifiant votre déménagement. Sachez que l’employeur n’est pas obligé d’accepter votre demande de congé de déménagement. Il peut donc la refuser.

Que faire si votre employeur refuse votre congé de déménagement ?

Si vous n’avez pas le droit à un congé de déménagement, ce n’est pas grave. Vous aurez toujours la possibilité de déménager le week-end, pendant vos jours de repos, prendre un congé payé ou encore un congé sans solde. Mais pour cela, vous devrez voir directement avec votre hiérarchie que cette dernière puisse accepter, ou non. Nous vous conseillons de déposer vos congés le plus tôt possible et de ne pas prévenir votre employeur au dernier moment. Deux à trois mois avant votre déménagement est largement suffisant afin que votre employeur puisse en savoir plus sur votre projet et puisse prendre une décision en toute connaissance de cause.

Nous savons que vos vacances et vos congés sont précieux pour se reposer et pour profiter de vos proches. Cependant, l’organisation de votre déménagement est un choix de votre part. Il est essentiel de mettre toutes les chances de votre côté pour que ce dernier se passe dans les meilleures conditions possibles. Mieux vaut prendre un ou deux jours en semaine et ainsi éviter tout le trafic le weekend. Il est préférable également de déménager en automne ou en hiver et d’éviter la période estivale ou encore les vacances scolaires. Parfois, ce sont des petits détails comme ceux-ci qui font toute la différence. Ainsi, prenez le temps de la réflexion mais pas trop afin de prévenir votre employeur dans le cas échéant. Nous vous souhaitons un excellent déménagement.

Laisser un commentaire