Les actions qui contribuent à la flexibilité énergétique des entreprises

transition énergique

Dans cet article, vous allez en savoir plus sur ce qu’est la flexibilité énergétique, à l’ère de la transition énergétique, et où certaines entreprises sont dans l’obligation de mieux consommer. Quelles actions mettre en place dans nos entreprises ? Explications.

La flexibilité énergétique, qu’est-ce que c’est ?

La flexibilité énergétique est l’un des principaux atouts pour réussir sa transition énergétique et améliorer l’efficacité énergétique des entreprises. En effet, de ces deux mouvements, découlent plusieurs objectifs qui vont changer progressivement les usages de la production et de la consommation de l’énergie

La flexibilité énergétique consiste à moduler ponctuellement son appel de puissance pour répondre au besoin de rééquilibrage du réseau, qui rencontre des tensions et des pics. En effet, le réseau doit en permanence être équilibré entre production et consommation. Le but est de faire correspondre une production et une consommation d’énergie qui sont de plus en plus variables.

Aujourd’hui, les entreprises peuvent mettre en place des actions pour être flexibles et permettre au réseau d’être équilibré.

Les actions qui contribuent à la flexibilité énergétique

La flexibilité énergétique peut être réalisée grâce à plusieurs actions. Voici les mesures possibles.

L’effacement électrique

Les entreprises peuvent réaliser des effacements de consommation électrique par le biais d’un opérateur d’effacement. Ce dernier propose alors des contrats d’effacement aux entreprises, grosses consommatrices d’électricité et notamment industrielles, afin d’apporter de la flexibilité au réseau électrique.

Le principe est simple : lorsqu’il y a des pics de consommation sur le réseau, les opérateurs d’effacement comme Enerdigit, demandent aux entreprises de moduler leur consommation d’électricité quelques heures afin de maintenir l’équilibre du réseau. En contrepartie, ces sociétés sont rémunérées. Ce système permet de fournir une réserve au réseau électrique et d’assurer l’alimentation électrique du territoire.

L’autoconsommation

L’autoconsommation peut également être une solution de flexibilité au sein d’une entreprise. En effet, en s’équipant par exemple de panneaux solaires, une société peut consommer l’électricité qu’elle produit.

L’entreprise, grâce à l’autoconsommation, peut alors apporter de la flexibilité au réseau. Lorsqu’il y a trop de soutirage sur le réseau, l’entreprise peut décider de consommer ce qu’elle produit et donc de ne pas soutirer du réseau. Au lieu d’autoconsommer, lorsque le réseau est en manque de production, l’entreprise peut décider de réinjecter l’énergie qu’elle produit sur le réseau.

Le stockage d’énergie

Une entreprise peut avoir un système de stockage de l’énergie comme une batterie par exemple. Couplée à une solution de production d’énergies renouvelables, ce système de stockage permet de stocker l’énergie lorsque l’entreprise n’en consomme pas la totalité qu’elle est en train de produire. Cette énergie pourra donc être réinjectée dans le réseau lorsqu’il y aura des pics de consommation.

Toujours lors d’une pointe de consommation, l’entreprise peut également réaliser un effacement électrique grâce à l’énergie qui sera stockée sur la batterie. En effet, elle pourra alors arrêter de soutirer l’électricité du réseau et consommer l’énergie stockée dans la batterie pour réaliser un effacement énergétique.

On peut donc considérer que la flexibilité énergétique va devenir un enjeu essentiel pour sécuriser le réseau et maintenir l’équilibre de la production et la consommation. Les entreprises peuvent participer à cette flexibilité énergétique et devenir acteurs à part entière de la transition énergétique.

Laisser un commentaire