Voyage à Madagascar : 3 incroyables treks à découvrir

Madagascar

Madagascar, cette île aussi grande que la France se situe dans l’hémisphère sud, entre l’Île de la Réunion et le Mozambique. Bordée par l’océan Indien à l’Ouest et le canal du Mozambique à l’Est, elle possède aussi bien des spots de surf que des plages paradisiaques pour le farniente et la détente.

Mais au cœur de l’île, plusieurs chaines montagneuses se dressent et forment un incroyable terrain de jeu pour les voyageurs passionnés de nature, de paysages et de randonnée.

Les trois treks les plus incroyables à Madagascar ont tous une formation géologique différente et surprenante, une biodiversité endémique et magnifique.

Randonneurs, naturalistes partez sur les chemins de treks à Madagascar pour séjour merveilleux !

Les contreforts occidentaux de l’Ankaratra

Le massif de l’Ankaratra se situe au sud-ouest de la capitale Antanarivo. La chaine de montagne que l’on y trouve est la plus haute en altitude de toute l’île. Ce massif très peu fréquenté réserve de nombreuses découvertes hors des sentiers battus. Les paysages varient entre des sommets, des plaines agricoles et des vallées.

Ici un peuple de haute montagne vit en quasi-autonomie grâce à leur bétail et leurs cultures. Les paysages magnifiques se dégradent en plusieurs tons de verts.

Dans le coin, se trouvent des sources d’eaux chaudes, souvent fréquentées par les gens de la région.

En direction des Vavavato, on trouve de nombreux lacs entourés de crêtes granitiques. Traditionnellement, les habitants utilisent les lacs pour la conservation des poissons durant la saison sèche, au cœur des rizières. C’est tout l’art de la pisci-riziculture, qui est le principal moyen subsistance des villageois.

2 – L’aire protégée du Makay

Protégé par un décret en 2017 afin de préserver l‘environnement tout en conciliant l’activité humaine, le massif du Makay a énormément de choses à offrir. Cette immense étendue de grès ruiniforme, de canyons et de rivières possède un écosystème incomparable aux autres. Tout au long du trek, en immersion totale dans la nature, accompagné de guides locaux, vous rencontrerez lémuriens, perroquets, grenouilles, serpents, rapaces, sans compter les nombreuses plantes endémiques du massif.

Ce trek permet de découvrir la région de plusieurs points de vue : depuis le haut, en longeant les hauts plateaux, ce qui offre un panorama magique, mais aussi en longeant les rivières au cœur des canyons parfois étroits, ce qui permet d’observer de près la biodiversité.

3 – Les Tsingy de Bemaraha

Mondialement connu, les Tsingy de Bemaraha est un parc national de roches calcaires.

Immense labyrinthe de crevasses profondes et de failles, la randonnée se fait dans un premier temps au cœur des canyons où la végétation est humide. D’abord en pirogue, puis ensuite à pied, la visite des Tsingy est un lieu incontournable à Madagascar. Une fois le fond des roches calcaires explorées, vous vous laisserez emporter par la randonnée aérienne, surplombant le massif de crevasses à perte de vue. Attention, il vaut mieux ne pas être claustrophobe ou avoir le vertige pour évoluer dans ce parc national. Pour vous rendre au Tsingy de Bemaraha vous serez obligé de passer par la ville de Morondava et c’est une très bonne idée car c’est ici que se trouve la célèbre allée des baobabs. Avec une agence de voyage à Madagascar cette combinaison s’organise parfaitement avec des enfants, et à coups sûr ils seront émerveillés par ces lieux majestueux !

Laisser un commentaire